Les français champions d'Europe de l'infidélité

… suivi par les italiens !

Une étude Ifop révèle que 55 % des Français ont déjà été infidèles. Plus d’un Français sur trois assure par ailleurs qu’il pourrait être infidèle.

Les Français et les Italiens sont les champions de l’infidélité en Europe , selon une enquête de l’Ifop publiée ce mercredi, qui a été conduite dans six pays.

Plus d‘un homme sur deux (55 %) et environ une femme sur trois (32 % en France et 34 % en Italie) ont déja craqué !

Qu’il s’agisse de rapports sexuels réguliers ou exceptionnels, d’échanges bucco-génitaux ou de jeux de séduction et d’échanges de messages, l’Italie est le pays où ces différentes formes d’infidélité sont les plus répandues.

Les français très “volages” !

C’est en France, d’ailleurs, que la disposition à l’infidélité est la plus élevée : plus d’un Français sur trois (35%) déclare qu’il pourrait être infidèle s’il était sûr que personne ne soit un jour au courant, contre 31% des Allemands et des Espagnols, 30% des Belges, 28% des Italiens et 25% des Britanniques.

Les chiffres de l’infidélité, a contrario, baissent dans les “pays à dominante protestante” comme au Royaume-Uni (42%) ou en Allemagne (46%), tandis qu’elle est de 51% en Belgique. Ces pratiques sont par ailleurs mieux réparties entre les sexes dans les pays du Nord, particulièrement en Allemagne, où 43% des femmes disent avoir été infidèles (contre 29% au Royaume-Uni), précise l’étude.

  • Sondage réalisé du 7 au 13 janvier pour Gleeden, site de rencontres extraconjuguales, par questionnaire en ligne, auprès d’un échantillon représentatif de 4.800 personnes âgées de 18 ans et plus.
  • Pays sondés : France, Allemagne, Espagne, Italie, Belgique et Royaume-Uni).
  • Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 800 individus, selon la méthode des quotas.

—-

Sources : Metronews / Le Point